Un nouveau bypass sur le boulevard Léon Grimault

Un aménagement de quelques mètres pour traiter une zone de conflits

Le boulevard qui fait partie du « barreau d’évitement » de l’hypercentre de Rennes qui permet de relier les quartiers sud (Poterie, Landry, Francisco Ferrer, Blosne, Binquenais, …). Il fait partie du réseau structurant du plan vélo et se trouve déjà dans sa configuration finale.

Le bypass, c’est-à-dire, une voie parallèle à la chaussée principale qui permet de contourner un obstacle, se trouve en face du centre commercial Le Landel. Il permet de ne pas prendre le risque de se faire coincer dans les chicanes.

Appréciation globale

Ce bypass permet de relier les bandes cyclables en amont et en aval de la chicane en face du centre commercial Le Landrel. La présence des potelets dissuade le stationnement aux entrées et sorties du bypass.

Ce petit aménagement améliore nettement la circulation des cyclistes sur le boulevard. Continuer la lecture de Un nouveau bypass sur le boulevard Léon Grimault

Des nouvelles bandes cyclables et un nouveau couloir bus+vélo Rue de Châteaugiron – Rayons d’Action les a réceptionnés

Les nouveaux aménagements de la rue de Châteaugiron

200 m d’aménagements au sud du carrefour avec le boulevard Villebois-Mareuil

La rue de Châteaugiron court de l’extrémité sud de la rue Saint-Hélier jusqu’à Chantepie, c’est la liaison la plus rapide entre cette commune et Rennes. Elle est aménagée pour les cyclistes sans entrer dans le réseau structurant du plan vélo 2020.

La  nouvelle section analysée par Rayons d’Action  se trouve entre le boulevard Villebois-Mareuil et le groupe scolaire Châteaugiron-Landry. Le nouvel aménagement (environ 200m par sens) se compose d’une bande cyclable puis d’un couloir bus+vélo en direction du centre-ville de Rennes et d’une bande cyclable en direction de Chantepie.

 

Appréciation globale

Ensemble très satisfaisant, à part quelques problèmes de marquage au sol comme la protection par rapport au stationnement  sur une petite partie de la bande cyclable (mais il y a la place nécessaire pour le faire) et une absence d’indication d’une bande cyclable avant l’arrêt de bus dans le sens nord – sud. Le dépassement des bus à l’arrêt par les voitures est possible malgré une disposition contraire dans le livret technique.

L’aménagement est exemplaire pour le bon état du revêtement, de largeur des bandes cyclables et couloirs bus+vélo et la matérialisation de la trajectoire des cyclistes par des chevrons.

Continuer la lecture de Des nouvelles bandes cyclables et un nouveau couloir bus+vélo Rue de Châteaugiron – Rayons d’Action les a réceptionnés

Rayons d’Action réceptionne les pistes et bandes du Boulevard Villebois-Mareuil

Le nouvel aménagement du boulevard de Villebois-Mareuil

Ce boulevard fait partie du réseau structurant et est le seul point de passage de la voie ferrée pour les cyclistes reliant les quartiers sud-est et nord-est de la ville. Le pont ferroviaire constitue un passage étroit et cette traversée était jugée dangereuse par la plupart des cyclistes avant l’aménagement. Les contraintes de place sous le pont ont été traitées en ouvrant aux cyclistes la zone piétonne.

Appréciation globale

Le nouvel aménagement améliore grandement le confort d’utilisation de ce boulevard par les cyclistes, et il suit presque parfaitement les recommandations du référentiel entre le pont ferroviaire et le giratoire. On note même une amélioration constituée par le séparateur en pavés à relief ondulé à la sortie du pont ferroviaire (sens nord-sud). On regrette la présence d’un seuil au niveau du franchissement de la rue Arthur Fontaine.

Pavés à relief ondulé à la sortie du pont ferroviaire

On déplore cependant que le carrefour avec l’avenue Chardonnet n’ait pas été amélioré, il présente deux problèmes : une boucle de détection pour déclencher le feu qui ne repère pas les cyclistes, et un sas presque entièrement effacé.

De même le traitement du giratoire aurait pu être amélioré : il manque une ligne éloignant la bande cyclable de la bordure et amenant les cyclistes dans le champ de visibilité des autres utilisateurs. De plus, on constate que tous les véhicules motorisés empiètent largement sur la bande cyclable à l’entrée du boulevard de Villebois-Mareuil direction sud. Une séparation franchissable mais bruyante en cas de chevauchement (comme près du pont) ou infranchissable aurait pu être mise en place.

Continuer la lecture de Rayons d’Action réceptionne les pistes et bandes du Boulevard Villebois-Mareuil

Rayons d’Action réceptionne la piste du Boulevard de Chézy

Le nouvel aménagement du boulevard de Chézy, passage Saint-Cast, quai Saint-Cast

Une nouvelle piste de la Place Foch à la Rue Noël du Fail

La nouvelle piste bidirectionnelle relie la Place Foch à la Rue Noël du Fail (près du pont Legraverand) dans les deux sens. Grâce à cet aménagement, il est possible d’utiliser le passage Saint-Cast et le quai Saint-Cast (hors rampe vers la rue de Brest) dans les deux sens.

L’axe emprunté constitue un des itinéraires structurants du plan «Vélo Rennes 2020» qui permettra de relier l’écluse du Mail (près de la Place de Bretagne), l’ouest du centre-ville (Vieux Saint-Etienne, Les Lices, Portes Mordelaises), l’école d’architecture, l’auberge de jeunesse et les prairies Saint-Martin, et, au-delà, Saint-Grégoire et le nord de la métropole.

Continuer la lecture de Rayons d’Action réceptionne la piste du Boulevard de Chézy

Notre RDV avec Nathalie Appéré

En juin 2016 nous sollicitions un rendez-vous auprès de Mme Appéré pour connaitre plus en détail les modalités de mise en œuvre du plan vélo voté à l’unanimité du conseil municipal de novembre 2015.
Le 2 mars 2017, elle nous a enfin reçus en compagnie de Sébastien Sémeril, 1er adjoint délégué à l’urbanisme et au développement durable et Sylviane Rault, 4ème adjointe déléguée à la mobilité.

Mme la Maire a nous assurés la pleine mobilisation de la Ville pour le développement de la pratique du vélo et constate des évolutions sans précédent :

  • au niveau politique, avec le plan vélo voté à l’unanimité du conseil municipal et parfaitement budgété, la démarche Rennes 2030, les orientations du futur PDU
  • au niveau des services, avec une culture vélo qui aurait fortement progressée
  • au niveau de la méthode, avec la mise en place du Conseil des Mobilités et du guide technique des aménagements cyclables

Nous restons malgré tout circonspects sur la réalité de la mise en œuvre de ce plan vélo, en particulier devant l’inadéquation entre les moyens alloués, le rythme de réalisation des aménagements et l’objectif fixé (ndlr 20% de part modale vélo en 2020, soit plus que Strasbourg).

Nous avons profité de cette rencontre pour réitérer nos demandes relatives à la concertation sur les projets d’aménagements cyclables, afin de mieux tenir compte des attentes des usagers du vélo, ce qui a paru évident à nos interlocuteurs en pleine démarche de « Fabrique Citoyenne ».

De la même manière, nous avons renouvelé notre demande d’accès à la liste des projets d’aménagements à venir, afin de pouvoir être force de proposition sur ces derniers, comme nous avons pu le faire sur le boulevard de Chézy par exemple. Cela nous permettrait également d’assurer notre devoir de vigilance citoyenne sur la bonne tenue des engagements pris par la Ville dans le cadre de son plan vélo (ndlr ~100 km d’aménagements cyclables structurants d’ici 2020).

Si Mme la Maire a pu reconnaitre notre travail et nous faire part du plein engagement de la Ville pour l’atteinte de l’objectif ambitieux (20% part modale vélo en 2020) qu’elle a souhaité fixer, nous espérons que nos demandes (méthodologie de concertation, programmation des aménagements à venir), jusqu’ici restées sans suite, deviennent enfin réalité.

6 projets cyclables retenus par les Rennais au budget participatif !

Le vote du budget participatif édition 2016, qui mettait aux voix 239 projets, s’est achevé dimanche 12 février. A l’issue du vote de 11500 participants, 44 projet ont été retenus. 6 entrent dans la catégorie des transports et de la mobilité… et 5 concernent le vélo ! Auquel il faut rajouter un projet classé dans la catégorie « Espaces verts ».
Bravo à tous pour votre participation !
>> http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/…/sele…/projets-retenus-1

Le détail des projets lauréats « pro-vélo » :

– Des pistes cyclables fluorescentes et en couleurs (toute la ville, 750 votes). Rendre visible les aménagements pour les cyclistes et rendre visible la place des cycliste à tous : cette nouveauté inspirée d’exemples d’Europe du nord et de l’est est un bel outil de valorisation pour le vélo.
http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/…/piste-cyclable-en-coul…

– Sécuriser les bandes cyclables (toute la ville, 567 votes). Fini les bandes servant de files de stationnement ? Dans une ville où la majorité des aménagements sont des bandes cyclables, c’est notre vœu le plus cher !
http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/…/securiser-les-bandes-c…

– Aménagement cyclable sur la rue Saint-Hélier (408 votes). Un franchissement difficile objet de plaintes décennales…
http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/…/amenagement-cyclable-s…

– Rampe cyclable entre le boulevard d’Armorique et le canal Saint-Martin (340 votes). Valoriser les berges et introduire une continuité très utile et attendue…
http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/…/rampe-cyclable-pour-ac…

– Une piste cyclable sur le boulevard de Verdun (La Touche, 330 votes). Une occasion de requalifier cet axe beaucoup trop routier et effrayant pour les usagers… et pourtant inévitable pour desservir correctement ce quartier résidentiel et vivant.
http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/…/une-piste-cyclable-le-…

– Une coulée verte au Landry (rue de Vern, La Poterie, 726 votes).
Pour un nouvel accès agréable au groupe scolaire, pour la création d’une nouvelle liaison sécurisée et agréable entre la rue de Chateaugiron et le quartier du Landry !
http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/projects/budget-participatif-2/collect/depot-des-projets-1/proposals/une-coulee-verte-au-landry

Certains projets ont bénéficié de la sélection systématique des deux premiers projets les plus populaires par quartier. D’autres en ont été les victimes, ou bien étaient trop chers à l’approche de la fin d’une enveloppe de 3,5 millions d’euros. C’est le cas d’un projet de pistes boulevard de la Liberté, une demande très ancienne de la part des cyclistes sur cet axe majeur du centre.

On ne lâche rien ! Nous espérons mieux participer à la concertation cette année en compagnie des porteurs de projets et nous suivrons avec attention la réalisation des projets retenus, très prometteurs !

Rayons d’Action réceptionne les nouveaux aménagements

Une démarche collaborative pour améliorer la qualité des infrastructures cyclables

Chezy-mesuresL’association Rayons d’Action est la première association à réceptionner les nouvelles infrastructures cyclables au moyen d’une méthode ambitieuse, reposant sur des « fiches de réception ». Cette réception des nouveaux aménagements, dans une démarche collaborative impliquant des adhérents de l’association, est l’occasion de constater la conformité avec les différentes législations et chartes, de donner la parole aux usagers et de valoriser les bonnes solutions. Bien sûr, le principal outil de validité ou non des aménagements est le récent référentiel technique de la ville de Rennes, élaboré en co-construction avec la commission aménagements.

Continuer la lecture de Rayons d’Action réceptionne les nouveaux aménagements

Budget participatif : la sélection de Rayons d’Action !

BUDGET PARTICIPATIF : LA SÉLECTION DE RAYONS D’ACTION !

Comme pour la première édition, cette deuxième édition du budget participatif a montré s’il le fallait encore que l’amélioration des conditions cyclables et les dispositifs en faveur de la pratique du vélo à Rennes sont une priorité pour beaucoup de citoyens.
Grâce à un atelier qui s’est tenu le 28 janvier à la MCE – lui aussi participatif ! -, une vingtaine d’adhérents ont opéré une sélection parmi les 48 projets concernant le vélo directement ou indirectement (aménagements, marquage, signalisation, requalification d’espaces publics, modération de la vitesse et du trafic…). Les volontaires étaient regroupés suivant leur quartier de résidence, là où ils connaissent le mieux leur environnement.
  P_20170128_174824-800x450
Le but de cette initiative de la commission aménagements est de signaler aux adhérents et plus largement à tous les Rennais sensibles au développement du vélo les projets qui nous paraissent les plus prioritaires, pertinents et efficaces. Bref, ceux qui sont les plus à même de répondre aux soucis quotidiens des cyclistes.
Notre objectif ? Faire gagner la cause du vélo, et donc faire que ces projets recueillent le maximum de votes. Libre à vous de sélectionner ceux de votre quartier, ceux que vous préférez parmi tous ou bien même 10 d’entre eux, limite maximale ! Et n’oubliez pas de parler autour de vous du budget participatif et de communiquer cette liste à tous ceux qui, comme nous, espéreront que le budget participatif changera les mentalités et fera bouger les lignes.
Pour voter, il suffit de vous créer un compte, de vous connecter avec votre adresse mail et votre mot de passe. Vous pouvez aussi physiquement aller voter à « l’Agora », située place de la Mairie mais aussi dans votre quartier, à des dates précises. Cette année, vous pouvez choisir jusqu’à 10 projets et la somme de vos projets lauréats ne peut pas dépasser les 3,5 millions d’euros. Pour plus d’informations : http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/pages/comment-voter

2. THABOR – SAINT-HELIER – ALPHONSE GUERIN

3. BOURG L’EVEQUE – LA TOUCHE – MOULIN DU COMTE

  • Une piste cyclable le long du boulevard de Verdun

http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/projects/budget-participatif-2/collect/depot-des-projets-1/proposals/une-piste-cyclable-le-long-du-boulevard-de-verdun-1

4. SAINT-MARTIN

5. MAUREPAS / BELLANGERAIS

6. JEANNE D’ARC – LONG-CHAMPS – BEAULIEU

7. FRANCISCO FERRER – LANDRY – POTERIE

8. SUD GARE

9. CLEUNAY – ARSENAL REDON

10. VILLEJEAN – BEAUREGARD

11. LE BLOSNE

12. BRÉQUIGNY

13. PROJETS A L’ÉCHELLE DE LA VILLE

SI VOUS NE SAVEZ PAS QUOI CHOISIR, ET S’IL FALLAIT N’EN RETENIR QUE QUATRE…

Si vous avez déjà craqué pour la tour à hirondelle, des jeux extérieurs pour enfants ou le potager collaboratif et qu’il ne vous voulez pas consacrer tout votre « budget » ou vos votes pour le vélo (tant pis !), voici notre top 4 des priorités parmi les propositions 2017 :

Mme la Maire, Nathalie Appéré, nous répond et nous recevra à la mairie

nathalie_appere_-_fevrier_2013_-_08Voici une très bonne nouvelle pour entamer 2017…

En juin 2016, inquiétés par l’absence de vue à long terme sur l’évolution du réseau cyclable et les conditions de réalisation du plan vélo 2020, nous avions écrit à Mme la Maire de Rennes, Nathalie Appéré, et son adjointe en charge de la mobilité, Sylviane Rault. Mme Appéré nous a répondu fin novembre pour accepter un rendez-vous, qui sera donc le premier depuis la campagne municipale de 2014. Mme la Maire parle « d’intensifier nos efforts pour promouvoir les modes alternatifs à la voiture ». Elle prend résolument acte de la demande en matière d’aménagements cyclables sécurisés et qualitatifs exprimés à plusieurs reprises depuis le vote du plan vélo. Mme la Maire cite les nombreuses propositions à ce sujet lors des deux budgets participatifs ou encore la concertation relative au projet Rennes 2030. Un paragraphe évoque des problématiques plus larges qui jouent en la faveur d’une plus grande pratique de la bicyclette : la réduction des nuisances et des polluants, le vieillissement de la population, l’accessibilité. Autant de paramètres à intégrer au futur Plan de déplacements urbains (PDU) métropolitain, qui sera soumis à concertation et enquête publique cette année, avant adoption début 2018.

La réponse apportée correspond fort bien à nos attentes que Mme la Maire qualifie à juste titre de « légitimes ». Par conséquent, un rendez-vous devrait être fixé en ce début d’année pour débattre de tous les projets actuels et à venir en faveur du développement du vélo. Nous souhaitons profiter de cette entrevue pour connaitre les engagements et les moyens précis, tant financiers qu’organisationnels, que la municipalité souhaite engager pour la mise en œuvre de sa politique cyclable – dont l’objectif le plus connu et marquant est de parvenir à 20% de part modale en 2020. Dans la démarche de Fabrique Citoyenne portée par la municipalité, nous souhaiterions également clarifier la manière dont les représentants des usagers sont consultés et soutenus pour la co-construction des projets d’aménagements.

A suivre !

Nos propositions pour la placette du RU Étoile – Beaulieu

Depuis le début de l’année et le chantier du gros-œuvre de la future ligne de métro, la placette Beaulieu est devenu l’un des endroits les plus désagréables et dangereux pour les cyclistes rennais.  Rayons d’Action se devait de réagir et notre commission aménagements a transmis à la ville un document de diagnostic et de propositions pour l’amélioration, voire la recréation de la cyclabilité à cet endroit. Sans aucune avancée concrète à ce jour.

p1030425

L’axe constitué par les Avenues du Professeur Charles Foulon et des Buttes de Coësmes, qui constitue une radiale majeure du réseau cyclable structurant du plan Vélo 2020 de la Ville de Rennes, est en effet littéralement coupé aux cyclistes. Alors qu’il existait avant des bandes et des pistes dans les deux sens, les deux tracés ont été avalés par le réaménagement de la voirie et la zone de chantier. Suite à la construction d’un rond-point et d’un terre-plein central, les usagers se retrouvent régulièrement pris en tenaille, coincés derrière les bus et sans bénéficier d’aucun aménagement dédié. Alors que cet axe dessert des pôles majeurs du nord-est de la ville (sites d’enseignement et universitaires, archives municipales, grands commerces, zone d’activités Atalante Beaulieu), les cyclistes sont purement et simplement oubliés.

p1040208

Face à cette interruption brutale et dangereuse des continuités, des usagers du vélo regroupés au sein du GT Vélo de Beaulieu ont saisi la collectivité et l’association Rayons d’Action sur la dégradation de leurs conditions de circulation. Nous rendons ici public les deux propositions concrètes et détaillées pour trouver une solution viable prenant en compte les objectifs du plan vélo 2020. Sans quoi la situation actuelle, considérée comme temporaire (sur plusieurs années !) risque fort de se transformer en désastre définitif.

Consultez ce document en cliquant ici !