Page 1 sur 1

Remédier aux trous et autres inconvénients de la chaussée

MessagePosté: Ven Mar 26, 2010 3:22 pm
par Fruitarien
Pour améliorer mon confort et ma sécurité sur mon trajet domicile-lieu de travail que je prends 4 fois par jour (donc j'en connais les défauts), et pour diminuer l'usure de mes pneus et épargner des chocs à mon vélo :

Je souhaite trouver des solutions aux problèmes de revêtements de chaussée à Rennes dont voici les types et qui monopolisent trop mon attention à vélo au lieu de la consacrer pleinement aux autres aspects de la conduite : autres véhicules, anticipation, etc :

Problème A-
Réparation d'asphalte incorrecte d'une portion de la chaussée surélevée ou sous-élevée : solutions envisagées :
1-sensibiliser et former les cantonniers de Rennes et des compagnies de gaz, d'électricité et d'eau à plus de soin dans l'aplanissement de la chaussée : tout le monde en profitera, automobilistes compris-es car les chocs abiment la mécanique et usent les suspensions. Sans parler de l'esthétique de la chaussée aussi. Les couleurs d'asphalte devraient être standardisées !
2-mettre un tout petit peu de ciment pour faciliter le roulage à vélo sur un passage de 20 cm de largeur à la jonction entre les deux asphaltes.

Problème B-
Nids de poule, gros trous qui s'aggravent à chaque passage de véhicule lourd et qui sont un danger pour les cyclistes.
1-les signaler aux cantonniers de la commune ou aux responsables de la surface privée concernée.

Problème C-
Trottoir abrupt qui force à s'arrêter pour le franchir agit comme un ralentisseur sévère à vélo, ce qui est bien pour la sécurité des piéton-ne-s mais trop sévère. N'y aurait-il pas des nuances à apporter : faire un passage pour cyclistes dans les trottoirs que nous sommes obligé-e-s de franchir, mais avec ralentisseur à vélo quand même. De façons qu'on n'abîme pas nos jantes et qu'on garde un peu de notre vitesse quand même. Je vais me faire détester pour avoir inventé à l'instant le ralentisseur de vélo ! Mais il y a encore des accidents de cycliste percutant des piéton-ne-s (agé-e-s par exemple en doublant un camion à l'arrêt).
Au sujet des ralentisseurs mais cela pourrait être un autre sujet sur ce forum:
Ne pourrait-on pas inventer un ralentisseur à automobiles et camions mais avec des passages étroits dans ce ralentisseur et moins sévères (élevés) pour les cyclistes. Ce qui forcerait en ville les véhicules motorisés à rester à moins de 30 kmh et les cyclistes aussi à moins de 30 kmh mais sans être sévère (au niveau du choc) avec ces cyclistes lors du passage du ralentisseur ?

Problème D-
Grand trou plat, cuvette, qui accumule l'eau en flaque, voire aussi la boue, si pelouse à proximité.
1-boucher ce trou
2-le drainer : trou de drain.
3-rebord de pelouse anti-coulée de boue

Problème E-
Plaques et regards d'égout et grilles de rigole
-interpeller les usines de plaques d'égouts pour leur rappeler notre existence et roulage sur ces plaques, en concertation avec la DDE.
-améliorer les jointures incorrectes entre les plaques et l'asphalte avec un peu de ciment ?

Problème F-
Voiture garée sur l'accès à une chaussée impraticable pour véhicules motorisés.
1- peindre sur le sol des marques de stationnement interdit pour cette place et mettre éventuellement un panneau.

Problème G-
Racines d'arbres et plantes qui soulèvent l'asphalte.
1-Rappeler aux communes que planter un arbre trop près de l'asphalte le soulève et finalement coute cher, et qu'il y a des arbustes et autres plantes qui ne soulèvent pas l'asphalte.

Problème H-
Caniveaux mal drainés qui accumulent l'eau au lieu de bien la drainer.
-conception à revoir, égout à implanter ?

Problème I-
Caniveaux mal nettoyés, gravillons et graviers accumulés où il ne faudrait pas et qui posent un risque de dérapage et abîment nos pneus.
-enlever les gravillons

Problème X-
que vous allez me reporter ici, en pensant pendant votre trajet à considérer les inconvénients de votre chaussée.

Solutions X
que vous pouvez proposer ici et qui devraient aboutir à un document de synthèse sur cet aspect si négligé de la dimension cycliste : "ce ne sont que des petits trous", ou "ce ne sont que des petites aspérités" .

Conclusion
:
Si l'on prend des centaines de fois la même chaussée à vélo, ça vaut le coup de consacrer une soirée à la rendre plus plane.
Est-ce qu'à vélo on devrait toujours avoir un peu de mortier/ciment frais avec soi ?
:roll:

MessagePosté: Dim Mar 28, 2010 9:39 pm
par julien
pour le C il existe les coussins berlinois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Coussin_berlinois

MessagePosté: Mar Mar 30, 2010 9:23 am
par incroyable moulk
Pour le point B...

Ca ne va pas te rassurer mais ces nids de poules sont partout.
Même sur la route forestière theoriquement interdite aux voitures que j'emprunte matin et soir. Pour l'instant mes courier à l'ONF et a la ville de liffré n'ont rien donnés.

Je trouve assez injuste le point suivant (ce n'est pas un scoop non plus):
Les usagers à vélo sont ceux qui deteriorent le moins la chaussée, nous sommes plus sensibles que les véhicules plus lourd aux défauts de revêtement.
Et nous sommes loin d'être prioritaire en terme d'aménagement d'infrastructure.
Je me suis demandé ce qu'on pouvait faire comme amménagement avec 261 000 euros. C'est le montant des travaux investi par la ville de cesson pour réparer ses routes suite aux episodes de gel de cet hiver

http://www.ville-cesson-sevigne.fr/news ... BF%BD.html

Etant plutot pessimiste quant à la capacité de nos collectivités locales à vraiment considérer le vélo comme un moyen de transport au même titre que la voiture (même si les choses changent depuis quelques années, la marge de progression reste enorme). J'ai investi sur mes vélos dans du pneu renforcé (sans vouloir faire de pub j'utilise des pneus schwalbe marathon et marathon plus mais il y en a d'autres), j'ai une seule crevaison à deplorer pour environ 11 000 km maintenant sur mon vélo principal.

Nids de poules & Co

MessagePosté: Jeu Aoû 26, 2010 7:14 pm
par miscanellous
Que c'est bien vrai que ces nids de poules..! à croire qu'ILS font exprès de les faire perdurer notamment Bvd Villebois-Mareuil depuis quelques années : sur les 30kms qu'il m'arrive parfois de réaliser en vélo pour venir au travail (et le quitter!), c'est la partie qui secoue le plus (et de loin!) sur tout mon trajet ! Et quelle insécurité ambiante et bien réelle avec les bagnoles &autres qui nous doublent avec +ou- de précautions... :x
ILS feraient pas mal d'y passer - à vélo ! - de temps en temps pour s'en rendre compte.. - il y a pourtant bien eu au moins une fiche de doléance émise sur cette portion...
Où est et qu'en pense M.Vélo ? - sa photo qui a été reproduite en milliers d'exemplaires dans un journal local il y a déjà quelques années...

Quineleu

MessagePosté: Dim Oct 24, 2010 3:13 pm
par Helmut
Cela me rappelle un comportement bizarre que j'ai vu un jour rue de Quineleu (celle qui longe la gare coté sud): c'est en sens unique avec double-sens cyclable. J'ai vu une cycliste prenant ce double sens cyclable tout à fait correctement, mais puis, brusquement elle passait sur le trottoir, fort étroit, et encombré de poubelles en plus. Je n'ai rien compris, croyant qu'elle avait peur des voitures qui venait d'en face.
Puis un jour j'ai pris cette rue dans le même sens qu'elle. Ah oui, on a du un jour refaire les canalisations d'eau, gaz, je ne sais pas quoi et maintenant la bande cyclable est dans un tel état qu'au delà de 15 km/h on risque là chute - à moins d'avoir un VTT.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi la ville ne fait pas un minimum de vérification après des travaux sur la voirie. Ou font ils le contrôle en voiture uniquement?