Le vélo, pour réconcilier urgences sanitaire et écologique ?

Inspirés par les exemples venus de villes partout dans le monde, et convaincus que le vélo sera un moyen de transport particulièrement adapté dans la phase à venir de déconfinement, Rayons d’Action souhaite accompagner Rennes Métropole et la ville de Rennes dans la mise en place de pistes cyclables temporaires.

Visant à compléter le réseau existant, elles doivent assurer de bonnes conditions sanitaires et de sécurité à nos concitoyens qui souhaiterons recourir au vélo pour leur déplacement, en lieu et place de la voiture individuelle vers laquelle la population risque de se tourner pour éviter la possible promiscuité des transports en commun.

Nous avons transmis il y a quelques jours une note récapitulative aux élus de Rennes Métropole et de la ville de Rennes, incluant des propositions d’axes prioritaires en termes d’aménagement temporaire, qu’il nous semble utile de réaliser avant la fin du confinement tant que l’espace est disponible. Ces recommandations s’appuient sur les récents travaux du CEREMA et font l’objet d’une coordination du Club des Villes et Territoires Cyclables auquel la Ville et la Métropole sont adhérentes.