Rayons d’Action réceptionne la piste du Boulevard de Chézy

Le nouvel aménagement du boulevard de Chézy, passage Saint-Cast, quai Saint-Cast

Une nouvelle piste de la Place Foch à la Rue Noël du Fail

La nouvelle piste bidirectionnelle relie la Place Foch à la Rue Noël du Fail (près du pont Legraverand) dans les deux sens. Grâce à cet aménagement, il est possible d’utiliser le passage Saint-Cast et le quai Saint-Cast (hors rampe vers la rue de Brest) dans les deux sens.

L’axe emprunté constitue un des itinéraires structurants du plan «Vélo Rennes 2020» qui permettra de relier l’écluse du Mail (près de la Place de Bretagne), l’ouest du centre-ville (Vieux Saint-Etienne, Les Lices, Portes Mordelaises), l’école d’architecture, l’auberge de jeunesse et les prairies Saint-Martin, et, au-delà, Saint-Grégoire et le nord de la métropole.

Continuer la lecture de Rayons d’Action réceptionne la piste du Boulevard de Chézy

Notre RDV avec Nathalie Appéré

En juin 2016 nous sollicitions un rendez-vous auprès de Mme Appéré pour connaitre plus en détail les modalités de mise en œuvre du plan vélo voté à l’unanimité du conseil municipal de novembre 2015.
Le 2 mars 2017, elle nous a enfin reçus en compagnie de Sébastien Sémeril, 1er adjoint délégué à l’urbanisme et au développement durable et Sylviane Rault, 4ème adjointe déléguée à la mobilité.

Mme la Maire a nous assurés la pleine mobilisation de la Ville pour le développement de la pratique du vélo et constate des évolutions sans précédent :

  • au niveau politique, avec le plan vélo voté à l’unanimité du conseil municipal et parfaitement budgété, la démarche Rennes 2030, les orientations du futur PDU
  • au niveau des services, avec une culture vélo qui aurait fortement progressée
  • au niveau de la méthode, avec la mise en place du Conseil des Mobilités et du guide technique des aménagements cyclables

Nous restons malgré tout circonspects sur la réalité de la mise en œuvre de ce plan vélo, en particulier devant l’inadéquation entre les moyens alloués, le rythme de réalisation des aménagements et l’objectif fixé (ndlr 20% de part modale vélo en 2020, soit plus que Strasbourg).

Nous avons profité de cette rencontre pour réitérer nos demandes relatives à la concertation sur les projets d’aménagements cyclables, afin de mieux tenir compte des attentes des usagers du vélo, ce qui a paru évident à nos interlocuteurs en pleine démarche de « Fabrique Citoyenne ».

De la même manière, nous avons renouvelé notre demande d’accès à la liste des projets d’aménagements à venir, afin de pouvoir être force de proposition sur ces derniers, comme nous avons pu le faire sur le boulevard de Chézy par exemple. Cela nous permettrait également d’assurer notre devoir de vigilance citoyenne sur la bonne tenue des engagements pris par la Ville dans le cadre de son plan vélo (ndlr ~100 km d’aménagements cyclables structurants d’ici 2020).

Si Mme la Maire a pu reconnaitre notre travail et nous faire part du plein engagement de la Ville pour l’atteinte de l’objectif ambitieux (20% part modale vélo en 2020) qu’elle a souhaité fixer, nous espérons que nos demandes (méthodologie de concertation, programmation des aménagements à venir), jusqu’ici restées sans suite, deviennent enfin réalité. Des réponses nous sont promises d’ici l’été, à suivre !

Balade avec Vert Le Jardin

Dimanche 19 mars, une balade était organisée avec l’association Vert Le Jardin  pour fêter l’arrivée du printemps. Elle est partie en début d’après-midi à la découverte des jardins partagés de Rennes. 60 cyclistes, venus en famille ou avec des amis, ont pu visiter 5 jardins, tous différents les uns des autres. Nous y avons rencontré les jardiniers qui ont expliqué leur démarche.
En parallèle, les marcheurs emmenés par l’association Espace Piéton, ont suivi un autre chemin. Les 2 groupes se sont retrouvés au jardin partagé Chat’lheureux place de l’Europe où une collation attendait les cyclistes et les marcheurs.

Bicycode à l’école Jean Rostand

L’association des parents d’élèves de l’école Jean Rostand a organisé une fête du vélo le samedi 18 mars. Elle nous a sollicités pour une opération de marquage. Gilles, Michael et Odile s’y sont rendus avec le nouveau vélo à assistance électrique (VAE) de Rayons d’Action qu’ils ont étrenné pour l’occasion. Ils ont marqué 26 vélos et rencontré des cyclistes de tous âges. Selon les retours des organisateurs, cette action a été un succès et sera sans doute reconduite l’an prochain.

Exprimez vos attentes sur le futur réseau cyclable métropolitain

Dans le cadre de la révision de son plan de déplacements urbains intercommunal, Rennes Métropole annonce une prise en compte renforcée du vélo.

Ce mode de transport est particulièrement adapté aux déplacements en agglomération et entre villes voisines, notamment entre Rennes et sa première couronne.

Porteur des attentes de plus de 500 adhérents, Rayons d’Action souhaite contribuer à la création et à l’amélioration des liaisons intercommunales en ayant consulté ses membres.

Le questionnaire est clos. Merci à tous ceux qui y ont participé.

Le port du casque devient obligatoire pour les enfants

Le 22 mars entrait en vigueur l’obligation du port du casque à vélo pour les enfants de moins de 12 ans. Cela s’applique qu’ils soient passagers ou au guidon du vélo.

Le port du casque reste facultatif pour les autres usagers. Le port du gilet de visibilité n’est jamais obligatoire en ville, il l’est en dehors des agglomérations lorsque la visibilité est insuffisante (nuit, pluie…).

Les équipements obligatoires sur un vélo sont : l’éclairage avant et arrière, des dispositifs rétro-réfléchissants (catadioptres) à l’avant, à l’arrière, dans les roues et sur les pédales, ainsi que des freins en état de fonctionnement.

Lire le communiqué de la FUB

Fête du vélo – Samedi 10 juin 2017

illustrationFDV2

La Fête du Vélo a une dizaine d’années, la Ville de Rennes a maintenant une politique vélo plus volontariste, et l’association Rayons d’Action veut donner un nouveau souffle à cette manifestation.
C’est dans ce but et afin de donner une belle place aux cyclistes rennais, d’amener de nouveaux adeptes à découvrir leur environnement autrement, de montrer que l’on peut circuler sereinement à vélo dans la ville… que Rayons d’Action souhaite, avec la participation d’associations des quartiers rennais, (Cercle Paul Bert, associations de parents d’élèves, commissions de quartiers…) mettre en place des balades dans la ville ouvertes à tous, petits et grands, avec des découvertes architecturales, artistiques… jusqu’au Mail François Mitterrand où des animations seront proposées.
Venez nombreux participer à cette journée au départ de vos quartiers (renseignements et rendez-vous bientôt sur notre site).

La commission animation.

Atelier vélo à Saint Jacques

CopiedeIMG_1906[2]Après le 1er atelier du 21 janvier à l’Espace jeunes de St Jacques de la Lande auquel avaient participé 4 jeunes, l’expérience a été renouvelée cette fois sur le temps de vacances scolaires, le jeudi après-midi 23 février.
Trois jeunes, une fille et deux garçons, sont venus avec leur vélo. Deux vélos ont demandé un temps long d’entretien : réglage des freins, réglage du dérailleur et redressage de la patte arrière, pneus à regonfler ou changement des chambres à air.
Le souci des bénévoles, Michel ou Christian, ainsi que de l’animateur jeunesse, Flavien, est de faire participer les jeunes à l’entretien ou aux petites réparations. C’est une démarche d’apprentissage visant à l’autonomie ainsi qu’au respect de leur vélo.
Le prochain rendez-vous est fixé au samedi 29 avril.

Rayons d’Action Saint Jacques

Emmanuel Couet promet une instance de concertation à l’échelle métropolitaine

Alors que Rayons d’Action vient d’être reçu à la mairie de Rennes par Mme la Maire Nathalie Appéré, nous avons reçu une autre réponse, cette fois-ci à la lettre ouverte adressée à M. Emmanuel Couet, président de la Métropole.

« Le plein exercice par la métropole de la compétence voirie constitue une opportunité pour déployer une stratégie globale en faveur du vélo » souligne-t-il d’abord dans son courrier daté de début février. Évoquant la récente réunion autour du futur plan de déplacements urbains (PDU) « nouvelle génération » avec tous les acteurs institutionnels, associatifs et économiques concernés, il a indiqué que le vélo était au cœur des échanges avec les communes dans l’élaboration du document.

M. Couet souhaite « offrir des infrastructures adaptées pour intensifier la pratique du vélo », une « nécessité afin de répondre au sentiment de vulnérabilité, d’insécurité des usagers du vélo, mais également afin de donner de la cohérence à nos aménagements cyclables métropolitains », postulat que l’association partage entièrement. Dans cette optique, le président nous annonce l’extension du référentiel co-construit avec les techniciens à tout le territoire de la métropole, ce qui est une excellente nouvelle pour la qualité des futurs aménagements et des rénovations.

« Convaincu de la nécessité de franchir un cap décisif » dans la poursuite logique de l’objectif de 20% de part modale vélo en 2020 sur la seule ville de Rennes, M. Couet retient aussi la proposition de mise en place d’une « instance de concertation » avec les représentants des usagers et s’y montre tout à fait favorable. Jean-Jacques Bernard, vice-président en charge des transports et déplacements, ainsi que Daniel Dein, conseiller métropolitain délégué aux modes de déplacements alternatifs, vont prendre contact avec nous, rapidement espérons-nous, pour la mise en place de cette instance. A quel rythme, avec quelle garantie d’intégration de nos demandes ? S’il est trop tôt pour le dire, cette instance aura pour lourde tâche de se pencher sur la question cruciale de l’amélioration et de l’achèvement d’un réseau cyclable intercommunal, encore très discontinu et même inexistant dans certaines parties de la métropole.